Français de l'étranger

Français de l'étranger
Accueil
 

Faire Campagne

REJOIGNEZ-NOUS !
 
 
 

Des heures d’attente pour voter à l´étranger. La démocratie mise à mal par l’austérité.

Communiqué de presse, le 25 avril 2017.

Dimanche 23 avril, nous avons pu nous réjouir de l’augmentation de la participation à l’élection présidentielle de 2017 témoignant de la ferveur démocratique chez les Français-es de l’étranger. Cependant nos concitoyens-nnes ont parfois dû faire plus de deux heures de queue pour accomplir leur droit le plus strict : élire leur prochain Président.

Les Républicains, comme Damien Regnard élu à l’assemblée des Français de l’étranger, ou encore le député socialiste sortant Pierre-Yves Le Borgn, élu dans la 7ème  circonscription des Français de l’étranger, se sont indignés de cette situation. Pourtant ce sont eux et leurs groupes politiques qui, à l’Assemblée Nationale, ont contribué à supprimer par dizaines des postes de fonctionnaires au ministère des affaires étrangères, et à mener une politique d’économies à tout prix, malgré l´augmentation des Français-es à l’étranger. Il est en effet nécessaire, pour ouvrir des bureaux de vote, de former et mobiliser des fonctionnaires pour en assurer la tenue. Les Français-es de l’étranger ont vécu dimanche la matérialisation du manque d’investissement dans des services publics français à l’étranger, aujourd’hui insuffisants pour garantir nos règles démocratiques dans les meilleures conditions.

Nous adressons un grand bravo à tous les fonctionnaires qui se sont mobilisés, aux volontaires et à nos compatriotes qui ont fait preuve de patience.

A la lumière de cette expérience, nous réaffirmons la nécessité :

  • De rétablir les postes de fonctionnaires supprimés dans les ambassades et les consulats durant les quinquennats écoulés,
  • De titulariser le personnel précaire à ces endroits avec la mise en place de concertations syndicales du personnel concerné,
  • D’invertir dans un véritable pôle public internet de manière à simplifier et sécuriser les procédures pour tous-toutes et permettre une réelle mise en place du vote électronique à l’étranger,
  • De refonder l’Action Sociale dans les consulats afin de faciliter nos démarches administratives.

Nous, candidat-e-s communistes aux législatives, ne pouvons admettre ces politiques d’austérités qui mettent en danger la démocratie elle-même !

Maeva Durand,

Candidate pour le PCF-Front de Gauche,

7ème circonscription des Français-es établi-e-s hors France

Éric Bourguignon,

Suppléant

 

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.