Français de l'étranger

Français de l'étranger
Accueil
 

Faire Campagne

REJOIGNEZ-NOUS !
 
 
 

Rencontre de trois candidates PCF-FDG avec le SNES hors de France

Rencontre de trois candidates PCF-FDG avec le SNES hors de France

Quel avenir pour l'éducation hors de France ?

Alertées par le mouvement social en cours depuis février dans les établissements français de l’étranger, nous avons souhaité rencontrer le secteur hors-de-France du SNES-FSU, syndicat majoritaire chez les enseignants du secondaire.

Étaient présents, pour le SNES, Patrick Soldat (secrétaire national du SNES responsable du secteur Hors de France et COM) et Jérôme Nassoy (SNES Hors de France); et pour le PCF-FDG, Maeva Durand (candidate dans la 7e circonscription des Français établis hors de France), Marine Roussillon (membre de la direction du PCF en charge des questions d’éducation et candidate dans la 3e circonscription des Français établis hors de France) et Anne Sabourin (membre de la direction du PCF en charge de l’Europe, candidate dans la 8e circonscription des Français établis hors de France).

Nos échanges sur les luttes en cours, sur les moyens alloués à l’AEFE, sur ses missions et sur les statuts des personnels ont mis au jour d’importantes convergences dans nos analyses comme dans nos propositions.

Nous partageons avec le SNES Hors-de-France la volonté de rompre avec les logiques de privatisation, de rendre à l’AEFE une place centrale dans l’enseignement français à l’étranger et de défendre sa mission de service public auprès des Français établis hors de France comme son rôle dans la construction de coopérations internationales. Cela nécessite une augmentation importante des dotations de l’État, compensant les baisses de ces dernières années et permettant de faire face à l’augmentation des effectifs. Nous nous engagerons en ce sens.

Nous partageons la préoccupation de permettre à tous les Français établis hors de France d’accéder aux établissements de l’AEFE. C’est pourquoi nous agirons pour le gel des frais de scolarité et l’augmentation des fonds alloués aux bourses.

Les représentants du SNES nous ont alerté sur la situation des personnels des établissements français. Nous soutenons tous les personnels qui n’ont toujours pas obtenu leur détachement: leur recours doit aboutir rapidement. Nous nous engageons à agir pour rendre les renouvellements de détachement automatiques pour les personnels en postes dans les établissements français qui le souhaitent, et pour obtenir que les personnels sous contrat local qui réussissent les concours de l’éducation nationale soient dispensés des deux années d’exercice en France.

Nos discussions ont également porté sur l’importance du cadrage national des formations et des diplômes, en particulier pour le public particulièrement mobile qui fréquente les établissements français de l’étranger. Ce cadrage national est particulièrement menacé par le nouveau président et ses politiques d'autonomie. Ensemble, nous nous opposerons à la logique de mise en concurrence des établissements et de différenciation des contenus, comme nous l’avons déjà fait dans la bataille contre la réforme du collège.

Le réseau de l’AEFE est unique au monde : que voulons-nous en faire ? Plutôt que la promotion de la marque France, nous voulons le mettre au service de la construction d’un monde de paix, de solidarité, de partage des cultures.

Maeva Durand,
Marine Roussillon,
Anne Sabourin,
Pour les candidats soutenus par le PCF-FDG aux élections législatives pour les Français établis hors de France.

Publié sur le compte Facebook de Marine Roussillon le 20 mai 2017.